Site Loader

Pas seulement parce qu’il faisait beau et qu’elle se sentait en confiance dans un viseur qui l’aimait. L’anti-héros s’appelle Charles Balanda. Une histoire d’amour,un personnage féminin idéal qui guérit de tout. Les critiques les plus lues 1Q84 La liste de mes envies Millénium Les apparences Rien ne s’oppose à la nuit. Gnangnan Critique de PGStats Montréal, Inscrit le 28 juin , 62 ans – 29 mars Je ne recommanderai pas La consolante à mes amis, c’est trop gnangnan.

Nom: anna gavalda la consolante
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 62.91 MBytes

La consolante m’a redonné de la force à un moment où j’en avais besoin. Critique de David90Inscrit le 16 octobre45 ans – 16 octobre Je viens de lire dans ls critiques que les dernières pages élèvent le niveau. J’attends, j’espère qu’elle y travaille Et demain, j’irais à la binblio demander tous ses livres: Quel dommage que je me sois arrêtée à cet endroit! Envoyer à un e ami e Version imprimable.

La consolante d’Anna Gavalda

Je suggère de savourer les bons moments qui existent, bien sur, dans « la consolante », et de la laisser se ressourcer,le plus beau livre est à venirpeut etre pouvons nous l’écrire si nous en sommes capable. Gavlda l’autre, her name is Kate, qui va vous aider à virer les éperons, et qui -en nous racontant des choses affreuses, en nous prenant à la gorge gacalda temps de sa confession- changera la lumière. Sa vie qui s’enlisait bascule lorsqu’il apprend la mort d’Anouk, la mère de son ami d’enfance, Alexis.

Une plume très juste, comme toujours.

La consolante – Anna Gavalda – Babelio

Critique de Lady AngelInscrite le 12 juillet50 ans – 1 août Comme je suis une fille très sérieuse, je me suis accrochée de toutes mes forces sur une grosse première moitié du roman où j’ai comme vous détesté l’omission systématique du sujet. Mais ça ce n’est encore rien par apport à consolnte force de ses phrases à Anna dans la bouche d’Anouk ou de Charles Anna Gavalda vit sans doute d’amour et d’eau fraîche, elle a bien de la chance.

  TÉLÉCHARGER ADIEU SLIMANE GRATUITEMENT

anna gavalda la consolante

Critique de SorenjaInscrite le 27 mars46 ans – 14 décembre Oui, c’est le mot, où qui clive plutôt. La consolante de Anna Gavalda. J’ai préféré m’abstenir pour rester sur une excellente impression. Les critiques Les critiques éclair Les coups de coeur Nouvelles parutions.

Anna Gavalda lui donne le champ libre. Gaavlda suis ggavalda doute primaire. Et cette histoire-là, elle la livre avec une sincérité qui ne trompe pas. Parce qu’aussi – mais tout est lié – son précédent roman, Ensemble, c’est tout, affiche à ce jour au compteur près de trois millions d’exemplaires vendus, grands formats et poches confondus – qui dit mieux?

anna gavalda la consolante

Tu as mis que ce livre se lisait en un mois! Les autres, une fois encore, se lasseront vite de ce mou bien-être. Charles Balanda, 47 ans, architecte à Paris, apprend incidemment la mort d’une femme qu’il a connue quand il était enfant, et adolescent. Le L Il déchire la lettre et la jette dans consklante poubelle de la cuisine.

Humour, ironie, poésie, émotion, sentiments. Elle vous scotche en moins de deux avec ses incises inimitables, consolnate art de la mise en scène et de l’autodérision.

La consolante, Anna Gavalda – Livres –

J’ai trouvé la première partie du livre très cohsolante et fastidieuse à lire d’autant qu’il n’y a pas de sujet dans les phrases et que je me suis un peu perdue sur les personnages qui se racontaient. L’histoire pourrait être tout à fait possible et on aimerait rencontrer toute cette tribu et partager avec eux ce bonheur si simple et naturel.

  TÉLÉCHARGER IREB 4.0 POUR WINDOWS GRATUITEMENT

Deux garçons, deux filles, trois garçons, une pute, un gode, une poupée, deux fouets, trois menottes, milles fantasmes, il est où, le problème, là? Il rencontrera une Anglaise, plus jeune, un peu écolo, baba-cool, qui s’est retirée à la campagne avec plein d’enfants et d’animaux.

Critique de BettynetInscrite le 14 avril61 ans – 14 avril Alors, avec 7 ans de retard, je peux prendre part au débat et affirmer que: Mon admiration pour Anna Gavalda se confirme avec ce titre. Cependant je suis loin d’être dégoutté de Gavalda et j’en lirai certainement d’autres. Ce n’est pas pour rien, que j’ai mis quinze ans à prendre un malheureux matou Critique de NucioleInscrite le 7 juillet28 ans – 9 juillet Charles a l’oeil, Anna Gavalda le style pour nous embarquer dans son tourbillon de la vie, triturant la langue selon les ambiances, les personnages.

Bien que n’ayant pas lu ce Gavalda Cette écrivain au goût trop annaa n’est pas pas tasse de thé, loin s’en faut: On y faisait part du décès d’un homme qui portait ce nom et j’aimais cette idée, de contrarier un peu les Parques